Et si le monde que vous connaissez si bien changeait du tout au tout subitement? C'est ici que tout commence.
 

Partagez | 
 

 Les divinités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'Esprit
avatar
Compte Fonda

Messages : 140
Oz : 10132
Date d'inscription : 18/01/2015

MessageSujet: Les divinités   Mer 4 Fév - 20:21


~ Les Dieux de ce monde ~



Le Dieu suprême des Humains

Le Dieu que vénère les Humains


Dieu Renard blanc

Guénaël est le dieu renard blanc vénéré par tous les Humains. Leur société s'est bâtie autour de lui car les humains sont faibles, ils ont besoins de croyances auxquelles se rattacher.
Un jour, une Reine généreuse et très à l'écoute de ses sujets est tombée malade. Il s'agissait de la première Reine de la Ville Neuve. Elle s'appelait Exousia et était faite pour régner. La Reine garda le lit de longs mois, ne pouvant ni se mouvoir ni s'alimenter correctement. Elle devenait de plus en plus faible si bien que même respirer semblait être devenu un supplice.
Six mois après le début de sa maladie plus personne n'espérait revoir la jeune femme sur pied. C'est pendant leur ronde que deux gardes virent une femme ressemblant traits pour traits à leur souveraine. La seule différence: elle avait les cheveux blanc. Elle traversa tout le palais jusqu'à la salle de bain royal. Elle y entra et en condamna l'entrée. Elle n'en ressorti qu'au bout d'une heure clamant "Mes sujets! Un Dieu a entendu mon appel. Il a décidé de soigner mon corps pour que mon âme demeure encore de longues années à vos côtés. Désormais, nous vénérerons Guénaël, le Dieu qui se plaît à prendre une apparence de renard blanc!". Depuis chaque jeune femme choisie pour succéder à la Reine doit passer le baptême: elle reste enfermée une heure dans la salle de bain royale. Si ses cheveux deviennent blancs alors Guénaël l'a choisie. Sinon, elle restera une simple fille de la cour.
Guénaël est le Dieu de la guérison et du bien être. Lorsqu'il choisit une femme il partage avec elle son savoir immense, son calme et son charisme.



Les Dieux suprêmes des Transformistes

aussi utilisés comme étendards par les Rebelles et les Humains



Dieu loup a cornes de cerf

Utilisé par les Transformistes comme bannière

Lukania est un Dieu qui a choisi l'apparence d'un loup à corne de cerf pour représenter sa fidélité et son savoir. Il vivait dans une grande et luxuriante forêt aux côtés de tous les animaux. Il était humble et calme, vivant auprès de ses sujets comme s'ils étaient ses égaux.
Les Transformistes se plaisent à dire qu'un jour le Dieu a rencontré un humain. Sa rencontre l'a profondément désespéré, tant la race Humaine était pathétique et égoïste. Impossible de parler calmement et avec culture en face d'un être aussi abject. Mais ce jugement blessa profondément l'homme qui décida de se venger. Petit à petit il fit découvrir au Dieu un nouvel aspect de sa personnalité: il se présenta comme quelqu'un de distingué et de cultivé. Le Dieu, toujours prêt à raviser son jugement, commença doucement à le laisser l'approcher et finit par prendre plaisir à discuter avec lui. Une fois la confiance du Dieu totalement acquise, l'Humain se vengea en changeant Lukania en Lucane. Depuis il contemple la désolation que fait régner la race humaine sur le monde, une lueur de pitié dans les yeux.
Lukania représente la sagesse et le savoir, qu'il a su conserver malgré son changement de forme. La ville des Transformistes porte son nom en hommage à son histoire.




Dieu lion aux cornes de bélier

Utilisé par les Humains comme bannière

Léodia a choisi de prendre la forme d'un lion à cornes de bélier pour symboliser son courage et sa force. Il s'agit d'un Dieu qui a été renié par les ancêtres des Transformistes il a de cela des années, considéré comme étant trop violent et avide de combat. En effet le Dieu incitait ses sujets à partir faire la guerre puis dévorait leurs âmes une fois qu'elles avaient quittées leurs corps meurtris. Déçu par la réaction de ses fidèles le Dieu lion déserta la forêt, se fâchant durablement avec Ipadia dont il devint l'antithèse parfaite. Cherchant des âmes noires prêtes à se sacrifier pour la puissance il alla chercher refuge chez les Humains. Ces derniers ne se firent pas prier et acceptèrent tous les combat que Léodia leur proposait. Repus d'âmes noires comme de l'encre le Dieu ne pouvait presque plus se mouvoir, tant il avait grossit. Il resta donc cloîtré dans le temps que les Hommes lui avaient érigés, observant la désolation qu'il avait semé avec simplicité.
Léodia représente la colère et la soif de combat. Il est considéré comme un Dieu salit par les Transformistes qui ne le cite que pour faire trembler les enfant insolent.




Dieu Oiseau au diadème

Utilisé par la garde Avienne comme bannière

Ipadia est un Dieu né du souffle du vent sur la toile d'un peintre. Ce dernier était un Humain sans grande histoire qui ne souhaitait que la paix dans ce nouveau monde. C'est en imaginant son utopie qu'il dessina les traits de Ipadia qui s'anima sous ses yeux.
"Pour récompenser ta bonté voici que je m'anime devant toi. Je porterais le vent de ta pensée à travers le monde."
Le peintre, subjugué, regarda s'envoler l'oiseau de sa création vers le continent actuellement inconnu: Utopia. De ses ailes se dégageait de la poussière bleue ressemblant à de la neige cristalline. Une végétation luxuriante se mit à pousser immédiatement sur le continent. Tous les sages Transformistes affirment que le vol de ce Dieu fut suivit d'une flopée de naissance chez les Transformistes, ce qui leur permis de devenir une civilisation à part entière. Il sema une vent de paix sur la Ville Neuve mais manqua de se faire tuer par les gardes, il abandonna donc les Humains à leur triste sort, pleurant son peintre qui devait vivre bien tristement dans cette ville maudite. Sa larme se transforma en rubis étincelant qui vint se placer au sommet de son masque. Le peintre, qui l'observait de loin sourit en le regardant partir.
"Ton diadème est en place, tu es complet maintenant, Ipadia."
Ipadia est le Dieu des naissances et de la paix. Il s'oppose directement à léodia. Il n'a pas d'autre relations avec les Dieu, provenant d'un Humain il ne se sent pas à sa place parmi eux.




Dieu poisson au masque épineux

Utilisé par les Hybrides Rebelles comme bannière

Absydia est un dieu à l'apparence d'un dragon marin. La légende raconte qu'avant de vivre sous l'eau il faisait regner le chaos sur la terre. C'était un être imbu de lui même car très fort et très beau. Il ne cessait de se regarder dès qu'il passait à côté d'un étang ou d'une simple flaque d'eau. Mais il était tellement fort qu'il pouvait mettre à mal le plus puissant des monstres, qu'il soit marin ou terrestre. Un jour, une petite voix retenti à l'oreille du grand maître de la Terre.
"Tu es si beau grand maître! Pourquoi ne pas embrasser ton reflet? Tu le mérite bien après tout!"
Le reptile ne compris pas qui osait s'adresser ainsi à lui mais il se pencha tout de même pour se regarder. Il réfléchit rapidement et décida de tenter d'embrasser son reflet pour se féliciter de sa beauté et de sa force. Malheureusement ce n'était pas un lac ordinaire, tous les esprits des victimes du Dieu avaient changé cette étendu d'eau en prison. Se retrouvant coincé pour toujours sous l'eau le Dieu continua à errer dans les abysses sans plus jamais pouvoir s'en extirper. D'où son nom: Absydia.
Absydia représente la rédemption et l'humilité qu'il a du apprendre à ses dépends.



Codage (c) Miss Yellow pour Libre Graph'

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hybrids.forumactif.org
 

Les divinités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Catalogue des divinités
» Divinités du monde Céleste
» 01 - Les divinités
» Postes Vacants Divinités
» Bastet? C'est pas le nom d'une déesse égyptienne ça ? [PV Bastet]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrids ::  :: Les lois de la Forêt :: Contexte-